Invitation de CI Gestion mondiale d’actifs, des articles intéressants à lire et suivi des marchés

Paradmin

Invitation de CI Gestion mondiale d’actifs, des articles intéressants à lire et suivi des marchés

Invitation de CI Gestion mondiale d’actifs

La compagnie de fond CI Gestion mondiale d’actifs vous invite à une présentation de Roberto Katigbak, stratège institutionnel, responsable des ventes et du marketing chez Marret Asset Management. La présentation aura lieu le mardi 15 juin à 13h.

Durant cette présentation en français, vous aurez droit à une mise à jour sur les investissements et les marchés mondiaux. De plus, vous verrez la présentation du fond amélioré d’obligations à courte durée que nous utilisons pour gérer les décaissements de nos clients.

Il vous suffit de cliquer sur le lien pour être capable de voir la présentation.

Des articles intéressants à lire

Prêts hypothécaires : on serre la vis !

Voici un article fait par Protegez-vous qui explique les nouvelles règles en place concernant l’acceptation des prêts hypothécaire. À compter du 1er juin, le test pour être accepté à un prêt hypothécaire devra être fait avec un taux plancher fixe de 5.25%. Ce taux sera réévalué périodiquement pour refléter la conjoncture économique et les conditions du marché.

La pression monte dans les condos

Si vous êtes propriétaire d’un condo ou que vous pensez le devenir, cet article de la Presse devrait vous intéresser. L’adoption des projets de loi 141 et 16 obligent les propriétaires à revoir les fonds de prévoyances et risquent d’entrainer une forte hausse des frais de condos.

Stratagème de maximisation du CELI : méfiez-vous!

Une drôle de stratégie commence à circuler sur internet et référée par certaines personnes douteuses. L’Agence de Revenu du Canada a fait une mise en garde car le stratagème pourrait vous être refusé, causant par le fait même des amendes et un risque d’emprisonnement. L’article suivant pour explique bien le stratagème et le risque encouru.

Suivi des marchés

Canada

Le S&P/TSX a grimpé de plus de 4.26% et a clôturé pour la toute première fois au-dessus du niveau de 19 800 points, aidé par les actions du secteur des soins de santé. En effet, Cronos Group et OrganiGram Holdings ont été parmi les titres boursiers les plus performants sur le TSX, en hausse de 11,5% et 6,6%, respectivement.

Une série de publications de données économiques du côté américain, y compris une flambée des prix PCE et des demandes initiales de chômage plus faibles que prévu, ont alimenté l’appétit pour le risque en renforçant l’optimisme quant à la vigueur économique actuelle.

États-Unis

Les principaux indices boursiers américains ont affiché de modestes gains au cours d’une semaine avec peu de volatilité, le S&P 500 et le Dow Jones ayant tous les deux progressé d’environ 1% et le Nasdaq de plus de 2%. Le S&P 500 et le Dow Jones ne sont désormais qu’à moins d’un point de pourcentage des sommets records établis trois semaine plus tôt.

Bien qu’il reste une journée de négociation pour le mois, le mois de mai a été le sixième mois positif sur les sept derniers pour le S&P 500, qui a augmenté de près de 1%. Le Dow Jones a augmenté de près de 1% tandis que le Nasdaq a chuté de plus de 1%, soit sa première baisse mensuelle depuis six mois.

Le pétrole a connu une autre bonne semaine avec une hausse de 4,27% pour s’établir à 67 dollars le baril, le plus haut niveau depuis octobre 2018. La forte demande américaine à l’approche de l’été a soutenu les prix avant une réunion clé des dirigeants des principaux pays producteurs de pétrole.

Par ailleurs, la mesure que la Banque centrale américaine préfère pour suivre l’inflation a bondi de 3,1% pour la période de 12 mois terminée en avril, dépassant l’objectif d’inflation de 2% de la Fed. En effet, le rapport de vendredi sur l’augmentation de l’indice des prix à la consommation personnelle reflétait une flambée de la demande des consommateurs alors que les restrictions liées à la Covid-19 n’étaient plus présentes.

Europe

Le Royaume-Uni a élargi son déploiement de vaccination pour inclure toute personne âgée de plus de 30 ans, bien que dans certaines régions du nord de l’Angleterre, les autorités locales aient abaissé le seuil d’âge à 18 ans en raison de la prolifération d’une variante à propagation rapide. Les taux d’infection au Royaume-Uni, qui a commencé à supprimer les restrictions en mars, ont augmenté de 25% ce mois-ci, bien que les admissions à l’hôpital soient toujours stables. Les responsables ont déclaré qu’il était encore trop tôt pour dire si les plans de réouverture de l’économie britannique commenceraient le 21 juin prochain.

À la lumière de ces développements, la France a déclaré qu’à partir du 31 mai, toute personne arrivant du Royaume-Uni doit être mise en quarantaine pendant une durée de sept jours.

Dans un autre ordre d’idées, en Allemagne , l’indice Ifo du climat des affaires (indice mesurant les attentes établies pour les six prochains mois) est passé à 99,2 en mai, soit son niveau le plus élevé depuis mai 2019, alors que l’optimisme concernant les perspectives économiques se renforce.

Asie

Au Japon, les marchés boursiers ont enregistré de solides gains hebdomadaires. L’indice boursier, Nikkei 225, a progressé de 1.22%. Les signes selon lesquels le Japon accélérait le déploiement de son vaccin contre la Covid-19 soutenaient le sentiment optimiste au sein des marchés.

Toujours au Japon, la quatrième vague d’infections a conduit les autorités à déclarer l’état d’urgence couvrant une grande partie du pays, y compris Tokyo, soulevant des inquiétudes concernant les Jeux Olympiques qui doivent débuter le 23 juillet. Le Japon, qui peine à convaincre son propre public et la communauté internationale qu’il est prêt à accueillir l’évènement, a reçu un nouveau coup dur par le département d’État américain qui a averti que les Américains ne devraient pas se rendre au Japon.

En Chine, les actions chinoises ont fortement augmenté – l’indice composite Shanghai affichant le meilleur gain hebdomadaire en plus de trois mois selon Reuters. Les titres boursiers liés au tourisme et à la réouverture économique ont augmenté après que la Chine ait franchi le cap de plus de 500 millions de vaccins administrés. Par ailleurs, dans un effort pour réduire les risques financiers, le gouvernement a promis une tolérance zéro pour la spéculation sur les produits de base et ont encore une fois sévi contre les crypto-monnaies. Lisez ici les plus récents commentaires du gestionnaire, Richard Pan, du Fonds toutes actions Chine Mackenzie.

À propos de l’auteur

admin administrator